Deuil et beauté

Quand j’étais enceinte, j’étais absolument incapable de m’imaginer des moments positifs avec mon enfant à naître. Mon imagination s’emballait, et j’imaginais toujours le pire, comme un accouchement trop hâtif, un bébé en détresse, une maladie incurable et fulgurante, la mort d’un bébé…

Et là, je viens de découvrir ce blogue, Le marcassin envolé, écrit par une mère qui a eu à vivre cette expérience horrible de perdre son bébé alors qu’il n’avait qu’un mois. Malgré son deuil, elle réussit à écrire de si belle façon…

« Tu as fait des racines dans mon corps. Tu y as laissé des traces profondes. »

Je vous invite à la lire. Elle a une voix marquante. J’en suis encore toute secouée…

Advertisements

Auteur : petitesvagues

My profile picture is actually street art by Sainer.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s