Corps + Maternité = ?

Les billets de Marianne Prairie et de Vanessa Giguère et de Montée de milk, en plus du projet The Bodies of Mothers… Tout ça m’a fait réfléchir à la question du rapport au corps dans la maternité. Clairement, mon rapport à mon corps a évolué. J’ai déjà parlé de ce sujet, mais mon billet portait surtout sur le rapport au corps pendant la grossesse et juste après l’accouchement. Voici quelques éléments de réflexion supplémentaires :

Je suis beaucoup moins pudique. Ça a commencé par le suivi de grossesse et le « toucher mécanique », puis l’accouchement, pendant lequel la pudicité n’est tout simplement pas possible, puis l’allaitement, pendant lequel j’avais l’impression que mes seins ne m’appartenaient plus (ce n’est pas la fin du monde, mais ça prend une adaptation!)… Mais il faut que je dise que j’étais vraiment trop pudique, avant de tomber enceinte! Une angoisse moins présente, ça fait du bien!

Je suis un peu plus satisfaite de mon corps, malgré ses défauts. J’ai porté la vie et j’ai expulsé un être humain de mon corps! Je suis impressionnée par ce que mon corps a pu faire. Ça fait du bien de m’en rappeler de temps en temps.

Je fais plus attention à ma condition physique. Je tiens à « durer longtemps ». C’est nouveau, ça, pour moi. Il n’y a pas si longtemps, je croyais encore que ma vie se terminerait vers 30 ans… Heureusement que non! Maintenant, je m’occupe de tous mes maux chroniques de façon assidue; j’ai trouvé des solutions à la plupart de mes problèmes physiques! Par exemple, avant de tomber enceinte, c’était mon problème de genoux qui me tracassait, alors j’ai décidé de commencer un traitement avec une thérapeute du sport puis avec une physiothérapeute afin de trouver une façon d’améliorer l’état de mes genoux. Le fait de penser que j’aurais à supporter une bedaine de grossesse, puis un bébé, puis un enfant, ça m’a beaucoup aidée à me motiver davantage pour changer ma situation. (Je ne dis pas que c’est juste une question de volonté! Juste que j’ai trouvé davantage de motivation…)

– Je suis encore moins soucieuse de mon apparence qu’avant ma grossesse. Je n’ai jamais été le genre de femme à se préoccuper beaucoup de son apparence. Mais depuis que j’ai un enfant, je verse carrément dans la négligence! Je dis souvent que j’ai un look de sans-abri (en un peu plus propre)! Je me fous complètement de quoi j’ai l’air, et des fois ça devient trop extrême… C’est vrai que l’apparence, c’est superficiel, mais ne pas s’en occuper du tout, c’est un peu laisser tomber son corps, non? Enfin, je sens que j’ai quelque chose à changer de ce côté-là, mais il y a des choses plus urgentes à régler, en ce moment!

Je suis plus « proche de mon corps », plus intuitive, moins intellectuelle, depuis que je suis mère. Juste un peu. Probablement parce que j’étais un peu trop « dans ma tête », avant! Ça fait du bien, un peu d’équilibre… S’occuper d’un nourrisson, c’est tellement concret, tellement ancré dans le tussuite, maintenant, que ça a certainement joué un grand rôle dans ce changement.

Voilà! Je n’ai pas l’impression d’avoir fait le tour du sujet, mais ce sont quelques pistes de réflexion! 🙂

ABB_proof_COVER

Advertisements

Auteur : petitesvagues

My profile picture is actually street art by Sainer.

3 thoughts on “Corps + Maternité = ?”

  1. Vraiment contente que mon texte vous ait plu! Ça a fait ma journée de retrouver mon nom aux côtés de Marianne Prairie et Manal du blogue Montée de Lait! Merci! 🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s