À la fin de la grossesse, on produit du lait

À la fin de la grossesse, les femmes produisent du lait. Bizarrement, quand je suis tombée enceinte et que j’ai réfléchi au choix qui s’offrait à moi pour alimenter mon enfant, je n’en avais pas conscience. Je ne savais pas que mon corps produirait du lait, que je le veuille ou non. Je ne sais pas si je suis pas la seule à avoir vécu ça : me rendre compte, vers la fin de ma grossesse, que mon corps produisait déjà du lait (du colostrum, en fait), en prévision de l’arrivée de ma petite Poupinette. (Je sais que pour certaines, la production de lait n’est pas visible avant la première tétée. Mais les seins produisent du lait quand même… Ils se préparent!) Un jour, à mon sixième mois de grossesse, j’ai vu mes premières gouttes de lait maternel. Et ça m’a surpris. Je ne croyais pas que mon corps produirait du lait avant la première tétée. Je ne sais pas comment j’ai fait pour l’ignorer, avec Google, les maudits livres de grossesse et l’ère de l’information, et tout ça, mais je l’ai découvert ce matin-là, juste au-dessus de ma bedaine de six mois. Est-ce que je suis la seule à avoir découvert ça vers ce moment-là? Comment l’avez-vous appris, vous?

6a00d83451b18369e20120a665a7ec970c-pi

P. S. Même si le corps choisit pour nous si on produit du lait ou pas, ça ne veut pas dire qu’on est obligées d’allaiter. Ma position sur l’allaitement est ici. Je suis toujours aussi pro-choix. Ce que je constate dernièrement, par contre, c’est que si on veut allaiter, on est foutrement mal soutenues par le système de santé public! Selon moi, le ministère de la Santé et des Services sociaux a deux options : soit il arrête de faire la promotion de l’allaitement et il conserve le même niveau de soutien déficient sur le terrain, soit il continue de promouvoir l’allaitement et il améliore le niveau de soutien offert sur le terrain. (Ou il pourrait aussi transférer l’argent qu’il met à la promotion de l’allaitement pour offrir un soutien décent…) Et idéalement, il faudrait que cesse le mutisme sur les biberons, ça n’arrange rien. En tout cas, je suis sûre d’une chose : il ne peut pas garder le statu quo! Ça fait juste trop de dommages!

Advertisements

Auteur : petitesvagues

Ma photo de profil est un dessin de la bande dessinée La petite patrie (Julie Rocheleau et Normand Grégoire)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s