Grossesse – Inconfort

grossesse-fatigue

C’est bien connu, la grossesse est souvent synonyme d’inconfort. Le corps de la femme enceinte change rapidement et devient un bouillon d’hormones, ce qui crée toutes sortes d’effets indésirables! Voici donc un bref aperçu des sources d’inconfort les plus communes :

  • Les nausées : J’ai été chanceuse! J’ai seulement eu des nausées de la 5e semaine à la 12e semaine environ. (Bon, il y a bien eu un ou deux incidents dans le métro, mais somme toute je n’ai pas eu trop de problèmes avec les nausées…) Ce n’était pas agréable, mais avec le recul je vois bien que ce n’était pas si incommodant non plus. Je n’ai donc pas grand-chose à dire à ce sujet. J’ai essayé quelques trucs pour les calmer, sans grand succès. La seule chose que j’ai constatée, c’est que lorsque je prenais davantage de temps pour me réveiller le matin, avant de partir pour le boulot, cela m’aidait beaucoup à diminuer l’intensité des nausées. Le gingembre (en tisane, dans la nourriture, en infusion) m’a aussi aidée à certaines reprises… Mais il fallait quand même les endurer pendant une bonne partie de la journée! Ça fait partie des indicateurs que vous n’avez plus vraiment le contrôle sur votre corps! Pour obtenir quelques trucs à ce sujet : http://www.mereetmonde.com/blog/2013/01/02/jai-mal-au-coeur/#more-463
  • L’insomnie et le manque de sommeil : C’est ce qui m’a le plus incommodée pendant ma grossesse. Après avoir tenté pendant plusieurs mois de vivre ma vie comme avant et de ne pas faire de siestes pendant le jour, j’ai dû me résoudre à faire moins de choses pendant la journée et à faire des siestes quand je le pouvais. Je n’aurais pas dû essayer de prouver à tout le monde que ma grossesse ne m’affectait pas et que je pouvais faire tout comme avant… Mon corps était en train d’essayer de faire croître un petit être humain dans mon ventre, alors il avait besoin de toute l’énergie dont il disposait pour mener cette tâche à bien! Sans devenir paresseuse, j’aurais dû être plus indulgente envers moi-même… Je le saurai pour la prochaine fois!
  • Les crampes : Comme le corps de la femme enceinte change à une vitesse phénoménale, les muscles sont grandement affectés par ces changements. Les muscles sont donc assez souvent sujets à des crampes. Il est donc recommandé de s’étirer souvent lorsqu’on est enceinte (le yoga et le Pilates m’ont beaucoup aidée pendant ma grossesse). Mais le type de crampe que j’ai détesté par dessus tout, c’est la crampe de mollet… En général, les crampes de mollets surviennent la nuit; elles réveillent assez brutalement! Sachez que si vous avez une crampe de mollet, pour l’aider à disparaître, vous devez fléchir le pied… Surtout, surtout, ne pointez pas votre pied! J’ai appris cette leçon à la dure : j’ai eu une crampe, j’ai pointé le pied, et ensuite je n’ai pas pu marcher (ou si peu) pendant cinq jours!
  • La (sensation de) lourdeur :  La femme enceinte a un volume sanguin beaucoup plus élevé qu’une femme qui ne l’est pas. C’est ce qui explique en partie la sensation de lourdeur qui s’installe dans tout le corps et qui s’intensifie à mesure que la grossesse avance. Certaines femmes ont souvent les pieds enflés pendant leur grossesse. À partir du troisième trimestre (vers la 26e semaine), il est donc important de ne pas rester trop longtemps en position debout et de surélever les pieds le plus souvent possible.
Advertisements

Auteur : petitesvagues

My profile picture is actually street art by Sainer.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s